08 août 2006

i wanna be your girl

Je dormais, ou presque, la tête nichée dans le creux de son épaule. Il me serrait dans ses bras. Ma main sur la sienne. Le bus avançait, et je ne me préoccupais de rien. Juste de le sentir contre moi, sentir son odeur, sa respiration.
Mais le bus a du s'arrêter, et nous descendre. Et dans ce taxi, j'étais seule, à l'arrière. Et je l'ai attendu pendant la nuit. Et au réveil, et les jours d'après. J'attendais cette tendresse qu'il sait me donner, quand il me sert dans ses bras, ou quand il m'embrasse. Et plus il s'éloigne, plus j'accélère pour couvrir la distance, et le rattraper. Je n'arrive pas à m'arrêter. Et pourtant je sais qu'il continuera à s'éloigner, et que je me fais du mal, à lui courir après comme ça.
Je suis montée dans ce train, et je savais qu'il n'était plus là. Que je m'éloignais de lui, encore une fois. J'ai failli en pleurer, alors que je me dirigeais vers Londres. Mon coeur battait fort, et je tremblais. Je pensais à lui, et à ces minutes dans le bus, contre lui. Ca faisait mal. Je m'attache trop, sans pouvoir m'arrêter. Je veux donner toujours plus. Et recevoir en échange ce qu'il ne me donne pas. Ce à quoi il m'a fait goûter. Il a joué avec moi, et j'ai joué avec lui. Puis mon coeur s'est emballé, et pas le sien. Et je me retrouve encore une fois dans une impasse. Mais je suis fatiguée de faire demi tour, ou d'escalader les murs pour m'en sortir. Et je ne m'en sens pas prête. Mais il me reste encore un mois, pour tourner la page. Un mois pour ne pas replonger. L'effacer de mon esprit.

Posté par Ludes à 22:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur i wanna be your girl

Nouveau commentaire